03mai Sur les traces de Bob Marley : le reportage


SUR LES TRACES de BOB MARLEY : le reportage par nostalgie

11:21 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley, Vidéos
   Commentaires (1)   |     |      Facebook

02jui Discographie (11): Confrontation

 

confrontation.jpg

 

Bob Marley and The wailers: Confrontation (Island / mai 1983)

 

Face A

 

Chant Down Babylon (Marley) - 2:36

Buffalo Soldier (Bob Marley/ Noel "King Sporty" Williams) - 4:15

Jump Nyabinghi (Marley) - 3:43

Mix Up, Mix Up (Marley) - 5:12

Give Thanks & Praises (Marley) - 3:15

 

 

Face B

Blackman redemption (Bob Marley/Lee Perry)

Trench Town (Marley)

Stiff Necked Fools (Marley)

I Know (Marley)

Rastaman Live Up (Bob Marley/Lee Perry)

The wailers en 1983

Voix, guitare - Bob Marley

Voix - I Threes (Rita Marley, Judy Mowatt, Marcia Griffiths)

Basse - Aston "Family Man" Barrett

Batterie - Carlton "Carlie" Barrett, Carlton "Santa" Davis sur Chant Down Babylon

Guitare et voix- Junior Marvin

Guitare - Al Anderson, Earl "Chinna" Smith sur I Know

Clavier et voix - Tyrone Downie

Clavier - Earl "Wya" Lindo, Bernard "Touter" Harvey

Saxophone tenor - Glen Da Costa

Trombone - Ronald "Nambo" Robinson

Trompette - David Madden

Percussions - Alvin "Seeco" Patterson

11:35 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (1)   |     |      Facebook

23mai Discographie (10) : Uprising

uprising.jpg

Il lui reste encore une petite année à vivre quand Bob Marley sort Uprising en juin 1980.

Deuxième album de la trilogie que Bob Marley a entamé avec Survival, deuxième album enregistré dans son studio, à domicile au 56, Hope road à Kingston, Uprising est le disque de la maladie pour un Bob Marley de plus en plus fatigué : il a les traits beaucoup plus tiré que les autres membres des Wailers sur la photo qui figure sur la pochette arrière de l’album.

Les cuivres si présents sur Survival ont disparu au profit des synthés (Pimper’s paradise), une guitare acoustique seule l’accompagne sur Redemption song (pourtant enregistré avec les Wailers dans un premier temps), bref, il y a du changement dans la musique de Bob Marley : les années 80 commencent.

Could You Be Loved est un succès mondial, permettant à l’album (qui est loin d’être le meilleur) de rencontrer un public énorme. Enorme comme celui qui attend Marley sur toute la tournée.

Pour la petite histoire, Bob Marley devait rediscuter son contrat avec Island records et Chris Blackwell. Arrivé au terme du nombre d’albums prévu, le roi du reggae avait reçu une énorme proposition de Polygram.

 

Brice Depasse

 

Bob Marley and The Wailers: Uprising (Island / juin 1980)

Face A

Coming In from the cold - 4:35

Real situation - 3:00

Bad Card - 2:45

We and them - 3:10

Work - 3:42

 

Face B

Zion train – 3:34

Pimper's paradise– 3:26

Could you be loved– 3:56

Forever Loving Jah – 3:51

Redemption song – 3:49

 

The Wailers en 1980

Voix, guitare - Bob Marley

Voix - I Threes (Rita Marley, Judy Mowatt, Marcia Griffiths), Joe Higgs sur Coming In From The Cold

Basse - Aston "Family Man" Barrett

Batterie - Carlton "Carlie" Barrett, Carlton "Santa" Davis sur Coming In From The Cold

Guitare et voix- Junior Marvin

Guitare - Al Anderson

Clavier et voix - Tyrone Downie, Earl "Wya" Lindo

Percussions - Alvin "Seeco" Patterson

16:47 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (6)   |     |      Facebook

21mai La Jamaïque aujourd'hui


JamaIca today par nostalgie 

Extrait de la version longue du reportage, bientôt diffusée sur Liberty TV.

A propos de la Jamaïque d'aujourd'hui : Frédéric Meurice, ambassadeur de Belgique à Kingston, et Adrien Lemaire, patron de Dr Bird Expat services. 

08:00 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley, Vidéos | Tags : jamaica, frederic meurice, adrien lemaire, dr bird, jamaique
   Commentaires (1)   |     |      Facebook

20mai Discographie (9): Survival

survival.jpg

Fin de l'année 1978, Bob Marley se rend, enfin, en Ethiopie, le pays vers lequel tous les Noirs d’Amérique doivent émigrer. C’est du moins ce qu’il chante depuis des années, reprenant les écrits de son mentor, Marcus Garvey.

Il revient en Jamaïque, plus militant que jamais. Son nouvel album ne va parler que de cela et il s'intitulera Black Survival. Plus tard, il deviendra Survival, par crainte de déplaire à son énorme public blanc.

L'album est enregistré dans son nouveau studio Tuff Gong, au rez-de-chaussée de sa maison à Kingston. Il ne comprend que des nouvelles chansons, à la différence des précédents albums qui comportaient toujours un ou plusieurs titres datant de la période avant « Island ».

Malgré la fatigue ressentie par Bob, déjà malade, et la tension qui en résulte, Survival est un album abouti, intelligent, mélodique et extrêmement bien produit par Alex Sadkin, un des ténors du métier.

Preuve de son engagement panafricain, Marley orne son album d’une pochette représentant le plan d’un bateau négrier entouré d’une petite cinquantaine de drapeaux de pays africains.

La chanson Zimbabwe reprise par les indépendantistes de Rhodésie de Sud lui vaut d’être un des invités d’honneur des cérémonies d’indépendance en avril 1980.

Bob Marley compte faire de ce disque le début d’une trilogie dont Uprising sera le deuxième volet.

Brice Depasse

 

Bob Marley and The Wailers: Survival (Island / octobre 1979)

Face A

So Much Trouble In The World (Marley) - 4:00

Zimbabwe (Marley) - 3:51

Top Rankin (Marley) - 3:11

Babylon System (Marley) - 4:21

Survival (Marley) - 3:54

 

Face B

Africa Unite (Marley) - 2:55

One Drop (Marley) - 3:51

Ride Natty Ride (Marley) - 3:51

Ambush In The Night (Marley) - 3:14

Wake Up And Live (Bob Marley/Anthony "Sangie" Davis) - 5:00

 

The Wailers en 1979

Voix, guitare -Bob Marley

Voix - I Threes (Rita Marley, Judy Mowatt, Marcia Griffiths)

Basse - Aston "Family Man" Barrett, Val Douglas  sur Wake Up And Live

Batterie - Carlton "Carlie" Barrett, Carlton "Santa" Davis sur Africa Unite, Mikey "Boo" Richards sur Wake Up And Live

Guitare et voix- Junior Marvin

Guitare - Al Anderson

Clavier et voix - Tyrone Downie, Earl "Wya" Lindo

Harmonica - Lee Jaffe

Saxophone alto et tenor - Dean Fraser

Saxophone alto - "Deadly" Headly Bennett

Trombone - Donald "Nambo" Robinson, Melba Liston, Luther François

Trompette - Junior "Chico" Chin, Jackie Willacy,  Micky Hanson

Percussions - Alvin "Seeco" Patterson ainsi que Tyrone Downie, Earl "Wya"Lindo, Aston et Carlton "Carlie" Barrett sur Babylon System

   Commentaires (0)   |     |      Facebook

19mai Discographie (8) : Babylon by bus

 

babylon bb.jpg

Ce double album live est un flamboyant témoignage de la tournée mondiale de 1978 mais surtout un des plus grands double live de l'histoire du rock. Rock est vraiment l'impression que Marley souhaite laisser à l'auditeur au terme de l'écoute de cet enregistrement réalisé à Paris (et à Paris uniquement contrairement à ce qui est écrit sur la pochette de l'album). Ce ton, il l'obtient grâce aux choix des titres et aux solos de guitares (magistraux) d'Al Anderson mis en avant au mixage. Babylon by bus est, vous l'avez compris, un indispensable de cette période bénie que fut la décennie 70 marquée par l'empreinte de Bob Marley. Ca groove (Positive vibration, Stir it up), ça chante (Is this love, Jammin') et ça rock (Punky reggae party, Get up, stand up, Lively up yourself). Trois ans seulement après le déjà fameux Live ! Marley s'impose définitivement comme un des géants de la scène mondiale. Babylon by bus devient dès sa sortie un disque live culte comme le Seconds out de Genesis ou Welcome back my friends d'ELP qu'on retrouve dans toutes les chambres d'étudiants.

Point commun avec le Physical Graffiti de Led Zeppelin, la pochette de Babylon by bus est découpée : représentant l'avant et l'arrière d'un bus américain sur la page une et quatre, elle permet de voir à l'intérieur des photos live que le propriétaire du disque peut varier. Pourquoi Babylon by bus ? Parce que Babylone, c'est la terre des blancs (parallélisme avec l'ancien testament) que Marley et les Wailers parcourent en bus pour aller de concert en concert. Mais aussi parce que ce titre a été trouvé par un journaliste britannique dont le bus affrété pour la presse est tombé en panne sur le chemin de Stafford lui faisant manquer le show des Wailers.

Pour la grande histoire, c'est en avril 1978 qu'a lieu le One love peace concert au stade national de Kingston. C'est là que Bob Marley a réuni sur scène juste derrière lui Michael Manley et Edward Seaga, les deux leaders politiques à l'origine des violences de rue dont Kingston souffrait depuis des années et dont Bob Marley fut lui-même victime en décembre 1976. Leur poignée de main est entrée dans l'histoire de la Jamaïque, encrant par là-même Bob Marley dans la légende du pays.

Brice Depasse 

 

Bob Marley and The Wailers : Babylon by bus (Island / novembre 1978)

 

Face A

Positive Vibration (Bob Marley, crédité Vincent Ford) - 5:48

Punky Reggae Party (Marley/Perry) - 5:52

Exodus (Bob Marley) - 7:38 

Face B

Stir It Up (Bob Marley) - 5:20

Rat race (Bob Marley, crédité Rita Marley) - 3:37

Concrete Jungle (Bob Marley) - 5:38

Kinky Reggae (Bob Marley) - 4:50

Face C

Lively Up Yourself (Bob Marley) - 6:19

Rebel music (Bob Marley, crédité Aston Barrett/Hugh Peart) - 5:22

War/No more trouble (Bob Marley, crédité Alan Cole/Carlton Barrett/Bob Marley) - 5:30

Face D

Is This Love (Bob Marley) - 7:33

The Heathen (Bob Marley) - 5:30

Jamming (Bob Marley) - 4:39

 

The Wailers en 1978

 

Voix, guitare - Bob Marley

Voix - I Threes (Rita Marley,  Judy Mowatt, Marcia Griffiths)

Basse - Aston "Family Man" Barrett

Batterie - Carlton "Carlie" Barrett

Guitare - Junior Marvin, Al Anderson

Clavier - Tyrone Downie,  Earl "Wya" Lindo

Percussions - Alvin "Seeco" Patterson

   Commentaires (0)   |     |      Facebook

Discographie (7): Kaya

 

kaya.jpg

 Tout le monde s'accorde aujourd'hui pour considérer KAYA, le sixième album studio de Bob Marley & the Wailers, comme un des grands classiques du rock. Et pourtant, je me souviens qu'à sa sortie, malgré le succès du 45 tours Is this love, on disait que cet album n'était vraiment pas terrible car il n'était constitué que de chutes de studio. C'est vrai que les dix titres du disque sont ceux que Bob Marley n'avait pas choisi parmi les vingt enregistrés lors des sessions londoniennes d'Exodus, l'année précédente. Précisons aussi que ces considérations étaient le fait de journalistes et de fans puristes du reggae qui tantôt rejetaient le son et les arrangements trop européens, tantôt étaient étonnés de l'absence de textes militants comme sur Exodus. La violence atteint son paroxysme en Jamaïque et dans les rues de Kingston ; Bunny et Peter, ses deux anciens compères publient Protest et Equal rights alors que Bob, lui, parle d'amour et de vie quotidienne. Non, les fans ne comprennent vraiment pas.

Mais de quoi Bob Marley parle-t-il sur cet album ? De fumer un pétard (Kaya est le mot patois jamaïcain pour désigner le ganga), d'amour (Is this love), de séparation (She's gone), bref de la vie à hauteur d'homme en Jamaïque (Sun is shinning, Satisfy my soul). Il se dégage en vérité de ce disque une quiétude, une positivité que vous retrouverez si un jour vous vous rendez sur la terre natale de Bob Marley, dans les montagnes de St Ann ou dans son jardin à l'arrière de sa maison de Hope road à Kingston. C'est dans ces textes que réside tout le spleen que Marley ressent déjà loin de la Jamaïque après seulement quelques semaines d'exil (volontaire) à Londres.

Avec le recul, Kaya est un album précieux, exceptionnel, d'une richesse et intelligence rares dont aucun titre ne ressort véritablement tant le niveau d'écriture et d'interprétation est élevé : écoutez Misty morning ou Running away, des titres jamais diffusés, pour vous en convaincre. Le temps a rendu justice à cet album; Bob le savait-il en chantant Time will tell sur le dernier titre ?

A écouter en boucle dans votre ipod.

 

Brice Depasse

 

 

Bob Marley and The Wailers: Kaya (Island / Mars 1978)

 

Face A

Easy Skanking (Marley) - 2:53 

Kaya (Marley) - 3:15

Is This Love (Marley) - 3:52

Sun Is Shining (Marley) - 4:58

Satisfy My Soul (Marley) - 4:30

 

Face B

She's Gone (Marley) - 2:25

Misty Morning (Marley) - 3:32

Crisis (Marley) - 3:54

Running Away (Marley) - 4:15

Time Will Tell (Marley) - 3:31

 

Bonus CD

 Smile Jamaïca (Marley) - 5:10

 

The Wailers en 1978

 

Voix, guitare - Bob Marley

Basse - Aston "Family Man" Barrett

Batterie - Carlton " Carlie' Barrett

Guitare - Junior Marvin

Clavier et voix - Tyrone Downie

Clavier -  Earl "Wya" Lindo

Saxophone tenor - Glen Da Costa

Trombone - Vin Gordon

Trompette - David Madden

   Commentaires (1)   |     |      Facebook

16mai La maison de Bob - Trenchtown

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido


www.giannicandido.com

14:41 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

Garland Jeffreys about his friendship with Bob Marley



Garland Jeffreys about his friendship with Bob... par nostalgie

Connu du grand public pour ses tubes "Matador" et "Hail hail rock'n'roll", Garland Jeffreys est depuis 40 ans l'incarnation des racines noires du rock. Ce qu'on sait moins, c'est que ce que New Yorkais de naissance fut une des premières stars du rock à tremper sa plume dans le reggae de Kingston au milieu des années 70.

Son amitié avec Bob Marley dura jusqu'aux derniers instants. Voici son témoignage enregistré en avril 2011.

12:52 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley, Vidéos
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

La cour arrière de la maison de Trench Town

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido

www.giannicandido.com

12:09 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

12mai La Maxi Story Bob Marley (partie 1)

Bob Marley

Une Maxi Story spéciale enregistrée en Jamaïque par Brice Depasse à l'occasion des 30 ans de la disparition du roi du reggae :

 

podcast


podcast


podcast


podcast

 

Mixage : Jean-Marc Cordier

 

Photo : Gianni Candido

13:29 Écrit par Brice Depasse dans Podcasts, Sur les traces de Bob Marley | Tags : bob marley, bio, biography, podcast
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

La Maxi Story Bob Marley (partie 2)

Bob Marley

Le pape du Reggae... Redécouvrez sa vie, son histoire, sa musique ...

 

podcast


podcast


podcast


podcast

 

Mixage : Jean-Marc Cordier

 

Photo : Gianni Candido

13:27 Écrit par Brice Depasse dans Podcasts, Sur les traces de Bob Marley | Tags : bob marley, bio, biography, biographie, podcast
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

11mai Sur les traces de Bob Marley : le reportage (cliquez sur la photo pour regarder)

_MG_8173-1.jpg

08:05 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley, Vidéos
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

09mai La première minute du reportage


SUR LES TRACES de BOB MARLEY DEBUT par nostalgie

En exclu, rien que pour vous.

Rendez-vous ce mercredi sur www.skynet.be.

12:25 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley, Vidéos
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

08mai Le fumeur de ganja à Trenchtown

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido

www.giannicandido.com

19:29 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

A chacun sa technique...

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido

www.giannicandido.com

 

Un autre ami attend patiemment les déchêts de poissons que notre pêcheur lui lance.

19:23 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

L'ami pêcheur

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido

www.giannicandido.com

 

Au bout de la plage de notre hôtel, la pêche à été bonne...

19:20 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

La maison de Bob - Trenchtown

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido

www.giannicandido.com

19:02 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

07mai Discographie (6): Exodus

 

exodus.jpg

Enregistré pendant l'exil londonien de Bob Marley suite à la tentative d'assassinat dans sa maison de Kingston, Exodus est l'album du changement. Un nouvel amour est entré dans sa vie et il n'est pas passager comme les précédents. A un point tel que Bob emménage avec Cindy Breakspeare, la nouvelle Miss Monde. A un point tel qu'il écrit des chansons d'amour pour elle. Cela donne un album militant et philosophique sur la face A, avec des titres comme Exodus et Natural Mystic et très léger sur la face  B avec les classiques One love, Three little birds, Jamming, Waiting in vain et Turn your lights down low.

Cette merveille s'est, à sa sortie, moins bien vendue que le précédent Rastaman vibration. Mais dès l'année suivante, alors que les rangs des fans de Bob Marley grossissaient à vue d'oeil, Exodus est très vite devenu le must de sa discographie pour culminer avec la nomination par le Time Magazine au titre d'album of the Millenium. Un titre dont les Jamaïcains sont encore aujourd'hui très fiers.

 

Brice Depasse

 

Bob Marley and The Wailers : Exodus (Island / Juin 1977)

 

Face A

 

Natural Mystic (Bob Marley) - 3:28

So Much Things To Say (Bob Marley) - 3:08

Guiltiness (Bob Marley) - 3:19

The Heathen (Bob Marley) - 2:32

Exodus (Bob Marley) - 7:39 

 

 Face B



Jamming (Bob Marley) - 3:31

Waiting In Vain (Bob Marley) - 4:15

Turn Your Lights Down Low (Bob Marley) - 3:39

Three Little Birds (Bob Marley) - 3:00

One Love/People Get Ready (Bob Marley/Curtis Mayfield) - 2:53

 

Bonus CD

Jamming (Long Version) – 5:52

Punky Reggae Party (Long Version) – 6:52

 

The Wailers en 1977

 

Voix, guitare - Bob Marley

Voix - I Threes (Rita Marley, Judy Mowatt, Marcia Griffiths)

Basse - Aston "Family Man" Barrett

Batterie - Carlton "Carlie" Barrett

Guitare - Junior Marvin

Clavier et voix - Tyrone Downie

Clavier - Bernard "Touter" Harvey sur Three Little Birds, Earl "Wya" Linda sur So Much Tings To Say

Saxophone tenor - Glen da Costa

Trombone - Vin Gordon

Trompette - David Madden

Percussions - Alvin Patterson

23:16 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley | Tags : bob marley, wailers, exodus, discography, disco
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

05mai La statue devant la maison de Hope Road

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido

www.giannicandido.com

17:02 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

Mr Brice se préparant pour une dure journée...

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido,   brice depasse Otcho Rio

www.giannicandido.com

16:56 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

Le marché de la sécurité à Kingston...

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido

www.giannicandido.com

 

16:46 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

Les fresques du studio Harry G #3

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido

www.giannicandido.com

16:40 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (4)   |     |      Facebook

Discrographie (5): Rastaman Vibration

Rastaman vibration.jpg

Bien que Bob Marley ait écrit toutes les chansons de cet album, il n'en signe qu'une. Les autres sont créditées du nom de sa femme, ses musiciens et amis d'enfance. Tout cela pour empêcher Cayman, son ancien éditeur, de rafler la majeure partie des droits qu'il s'était réservée par un contrat qui le lie toujours à Bob.

L'autre paradoxe de cet album qui fût le premier grand best seller de Bob Marley, est qu'il ne comporte aucun hitsingle : "Roots, rock, reggae" atteint à peine la cinquantième place du Billboard (classement américain) alors que l'album fit un excellent top 10 dans les ventes aux USA.

Raison évidente à ce succès : la qualité irréprochable des dix chansons et la force des textes parmi lesquels "Johnny was", un des tout grands titres de Marley dans lequel il décrit se rencontre avec une femme en pleurs car son fils vient de mourir d'une balle perdue. Nous sommes alors en pleine guerre des factions politiques à Kingston dont, coup du sort, Bob Marley sera victime six mois plus tard.

 

Brice Depasse

 

 Bob marley and the Wailers: Rastaman vibration (Island / Avril 1976)

 

Face A

 

Positive Vibration (Bob Marley, crédité Vincent Ford)- 3:33

Roots, Rock, Reggae (Bob Marley, crédité Vincent Ford) - 3:38

Johnny Was (Bob Marley, crédité Rita Marley) - 3:48

Cry To Me (Bob Marley, crédité Rita Marley) - 2:36

Want More (Bob Marley, crédité Aston Barrett) - 4:15

 

Face B

 

Crazy Baldheads (Bob Marley, crédité Rita Marley)/Vincent Ford) - 3:11

Who The Cap Fit (Bob Marley, crédité Aston Barrett/Carlton Barrett) - 4:43

Night Shift (Bob Marley) - 3:11

War (Bob Marley sur un texte de Haile Selassie, crédité Alan Cole/Carlton Barrett) - 3:36

Rat Race (Bob Marley, crédité Rita Marley) - 2:49

 

CD Version

 

Jah Live (Original Mix) – 4:17

Concrete" (B-side of Single) – 4:24

 

 The Wailers en 1976

 

Voix, guitare - Bob Marley

Voix - I Threes (Rita Marley, Judy Mowatt, Marcia Griffiths)

Basse - Aston "Family Man" Barrett

Batterie - Carlton "Carlie" Barrett

Guitare - Earl "Chinna" Smith, Donald Kinsey, Al Anderson son Crazy Baldheads

Clavier - Tyrone Downie, Barnard "Touter" Harvey, Ian Winter sur War

Saxophone tenor - Tommy McCook, Glen Da Costa

Trombone - Vin Gordon

Trompette - David Madden

Percussions - Alvin "Seeco" Patterson

 

12:52 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

04mai Et maintenant une leçon Rasta


Les couleurs Rasta expliquées par Brice Depasse par nostalgie

 

Par Brice Depasse, avec la participation de Gianni Candido.

18:30 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley, Vidéos | Tags : rasta, rastafari, jamaica, jamaïque
   Commentaires (1)   |     |      Facebook

Discographie (4): Live!

LIVE!.jpg

 Premier très grand succès pour Bob Marley, cet album a été enregistré sur un coup de tête.

Assurant la première partie de George Harrison au Lyceum Ballroom de Londres du 17 au 19 juillet 1975, Bob Marley et ses Wailers font un malheur. Chris Blackwell, le patron de Island, est tellement impressionné par leur prestation qu'il commande sur le champ le Rolling Stones Mobile et enregistre les deux soirs suivants ce qui sera considéré comme un des meilleurs Live de l'histoire du rock.

Le monde entier découvre avec ce nouvel album, le répertoire de l'auteur du tube de Clapton "I shot the sheriff" que Marley lui-même a réarrangé façon Clapton.

Trente-cinq ans après sa sortie, "Live !" reste un des disques les plus rock du répertoire de Marley.

 

Brice Depasse

 

 Bob Marley and the Wailers : Live! (Island / Décembre 1975)

 

Face A:

Trenchtown Rock (Marley) - 4:23

Burnin' and Lootin' (Marley) - 5:11

Them Belly Full (But We Hungry) (Marley, crédité Lecon Cogill/Carlton Barrett) - 4:36

Lively Up Yourself (Marley) - 4:33

Face B

No Woman, No cry (Marley, crédité Vincent Ford) - 7:07

I shot the sheriff(Marley) - 5:18

Get up, Stand up (Marley/Tosh) - 6:32

Bonus CD

Kinky reggae (Bob Marley) - 7:35


Les Wailers en 1975

 

Voix guitare - Bob Marley

Voix - Rita Marley, Judy Mowatt

Basse - Aston "Family Man" Barett

Batterie - Carlton "Carlie"

Guitare - Al Anderson

Clavier - Tyrone Downie

Harmonica - Lee Jaffe

Percussions - Alvin "Seeco" Patterson

12:08 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley | Tags : bob marley, wailers, discography, discographie, disco, live, live!
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

Sur les traces de Bob Marley : le reportage dans Ciné Revue

Découvrez le reportage de Brice Depasse et Gianni Candido dans le Ciné Revue, en kiosque dès le 4 mai.

Ciné, Revue, logo

11:21 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley | Tags : ciné, télé, revue, bob, marley, brice depasse, gianni candido
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

Brice et Seretse Small

 jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido,   brice depasse

www.giannicandido.com

09:25 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (1)   |     |      Facebook

Ocho Rios - La plage !

jamaique, jamaica, bob marley, Otcho Rio,  gianni, candido,   brice depasse

www.giannicandido.com

09:22 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley | Tags : ocho rios, jamaica, beach, caraibes, carribean sea, seaside
   Commentaires (0)   |     |      Facebook

Sur la route de Trenchtown

jamaique, jamaica, bob marley, kingston,  gianni, candido

www.giannicandido.com

09:15 Écrit par Brice Depasse dans Photos, Sur les traces de Bob Marley
   Commentaires (0)   |     |      Facebook