12/04/2011

Discographie (2) : Burnin'

bob,marley,blackwell,wailers,burnin',dicography,1973,tosh,bunny,wailer,reggae,clapton,sheriff Paru quelques mois seulement après son prédécesseur, Burnin' a la prétention affichée de continuer à mettre le feu. Il s'agit moins ici pour les Wailers d'allumer un pétard que de véhiculer une position politique. Le Get up, stand up (signé Bob Marley et Peter Tosh) qui ouvre l'album donne le ton : la revendication des droits du peuple noir.

Vous avez sûrement noté la disparition du nom de Bob Marley sur la pochette de ce second 33 tours qui sera le dernier avec Peter Tosh et Bunny Wailer (alias Livingstone), les copains d'enfance de Bob et ses compagnons de route lors de la période ska durant les années 60.

S'il ne rencontre pas non plus un succès énorme, ce disque est découvert un an plus tard par Eric Clapton dans le studio de l'Ocean boulevard à Miami. Séduit par ce nouveau genre musical qu'est le reggae, Eric Clapton en reprend un titre très fort traitant du racisme à la Jamaïque : I shot the sheriff. Son énorme succès va mettre le reggae et la musique des Wailers sous le feu des projecteurs occidentaux.

Brice Depasse

 

The Wailers : Burnin' (Island / Avril 1973)

Face A
  1. Get up, stand up (Marley/Tosh) - 3:16
  2. Hallelujah Time (Livingston) - 3:28
  3. I shot the sheriff (Marley) - 4:41
  4. Burnin' and Lootin' (Marley) - 4:15
  5. Put It On (Marley) - 4:00
Face B
  1. Small Axe (Marley) - 4:01
  2. Pass It On (Livingston) - 3:33
  3. Duppy Conqueror (Marley) - 3:44
  4. One Foundation (Tosh) - 3:42
  5. Rastaman Chant (Trad., arr. Marley/Tosh/Livingston) - 3:47
Bonus CD
  1. "Reincarnated Souls" (Livingston) - 3:43
  2. "No Sympathy" (Tosh) - 3:08
  3. "The Oppressed Song" (Livingston) - 3:11

 

Les Wailers en 1973 :

  • Voix, guitare : Bob Marley
  • Voix, piano, orgue, guitare : Peter Tosh
  • Voix, congas, bongos : Bunny Wailer
  • Rythmique : Aston et Carlton Barrett
  • Synthés : Earl Lindo

   Commentaires (0)   |     |      Facebook

Discographie (1) : Catch a fire

Bob, Marley, catch, fire Catch A Fire est le premier véritable album de Bob Marley & the Wailers (ne tenez pas compte de la chronologie que vous retrouvez sur internet : les CD des enregistrements des années 60 sont en fait des compilations de 45 tours publiés en Jamaïque par Bob Marley).  Enregistré à Kingston en octobre 1972 et mixé à Londres, cet album sort en Angleterre (et en Belgique) chez Island en décembre de la même année (déjà).

S'il ne rencontre au départ qu'un petit succès (ce qui est déjà pas mal pour une époque où le terme de World Music n'existe pas encore et où l'horizon de la musique venue du tiers-monde se résume à quelques 45 tours exotiques tel le Pata Pata de Myriam Makeba), Catch a fire contient quelques futurs classiques de Marley tels Concrete jungle, Stir it up et Kinky reggae et deux titres signés Peter Tosh (Stop that train et 400 years).

A découvrir. Essentiel.

Brice Depasse

Bob Marley & the Wailers : Catch A Fire (Island / décembre 1972)

 

Face A
  1. Concrete Jungle (Marley) – 4:13
  2. Slave Driver (Marley) – 2:53
  3. 400 Years (Tosh) – 2:45
  4. Stop that train (Tosh) – 3:55
  5. Baby We've Got a Date (Rock It Baby) (Marley) – 3:57
Side two
  1. Stir it up (Marley) – 5:32
  2. Kinky Reggae (Marley) – 3:37
  3. No More Trouble (Marley) – 3:50
  4. Midnight Ravers (Marley) – 5:08
Bonus CD
  1. "High Tide or Low Tide" – 4:40
  2. "All Day All Night" – 3:26

 

 Les Wailers en 1972 :

  • Voix, guitare : Bob Marley
  • Voix, piano, orgue, guitare : Peter Tosh
  • Voix, congas, bongos : Bunny Wailer
  • Rythmique : Aston et Carlton Barrett

10:52 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley | Tags : peter, tosh, bunny, wailer, catch, fire, island, blackwell, marley, wailers, discography
   Commentaires (0)   |     |      Facebook