14/04/2011

Discographie (3) : Natty dread

bob, marley, natty, dread, wailers, discography

Natty Dread est l'album de la transition. Après le départ des amis d'enfance Peter Tosh et Bunny Wailer, Bob Marley assume le leadership qu'il exerçait déjà sur les Wailers.

Sur cet excellent disque, la paternité des chansons est bien répartie entre les membres (Rita, la femme de Bob est d'ailleurs créditée sur deux titres) mais essentiellement pour des raisons de contrat d'édition.

Rayon des classiques, on notera la première plage Lively up yourself que Marley chantera très longtemps en ouverture de concert et, bien sûr, dans le mythique Live ! enregistré en Angleterre publié l'année suivante.

Mais la pièce maîtresse, immortelle, la plus reprise par les artistes et la plus chantée par le public est sans conteste No woman, no cry. Dans sa version originale beaucoup plus rythmée que dans celle du live qui la popularisera, cette chanson est autobiographique par excellence. Marley y évoque son enfance passée dans la cour derrière la petite maison de sa mère. Ce "yard", comme on l'appelle à Trenchtown, un des quartiers populaires de Kingston, était ouvert à tous. C'est là que le petit Bob retrouvait tous ses copains pour jouer, des copains qui l'ont aidé à traverser une vie de misère. No woman, no cry est créditée au nom d'un de ces enfants : Vincent Ford, dit Tartar. "Sans lui, a déclaré un jour Marley, je serais mort de faim plusieurs fois." Juste retour. Marley n'a pas oublié. Il lui offrira d'autres rentes en créditant plusieurs de ses chansons à son nom.

Brice Depasse

 

 Bob Marley and the Wailers: Natty dread (Island / Octobre 1974)

 

Face A

  1. Lively up yourself (Bob Marley) – 5:11
  2. No woman, no cry (Vincent Ford) – 3:46
  3. Them Belly Full (But We Hungry) (Lecon Cogill/Carlton Barrett) – 3:13
  4. Rebel Music (3 O'Clock Roadblock) (Aston Barrett/Hugh Peart) – 6:45

Face B

  1. So Jah Seh (Rita Marley/Willy Francisco) – 4:27
  2. Natty Dread (Rita Marley/Allen Cole) – 3:35
  3. Bend Down Low (Bob Marley) – 3:22
  4. Talkin' Blues (Lecon Cogill/Carlton Barrett) – 4:06
  5. Revolution (Bob Marley) – 4:23

Bonus CD

  1. Am-A-Do (Bob Marley) - 3:20

 

Les Wailers en 1974 :

  • Voix, guitare : Bob Marley
  • Basse : Aston Barrett
  • Batterie :  Carlton Barrett
  • Piano, orgue : Bernard "Touter" Harvey
  • Guitare solo : Al Anderson
  • Choeurs : I-Trees (Rita Marley, Judy Mowatt, Marcia Griffiths)

15:48 Écrit par Brice Depasse dans Sur les traces de Bob Marley | Tags : bob, marley, natty, dread, discography, 1974, woman, cry
   Commentaires (0)   |     |      Facebook